Mi-saisons et été

Que faire à Courchevel dès les premiers jours de printemps ? Une fois le domaine skiable fermé, cette destination a-t’elle un intérêt ?

La réponse est évidement oui. Lorsque Courchevel adopte ses températures de mi-saison, la station se débarrasse de son habit de neige et c’est un tout autre décor qui se dévoile sous nos yeux, laissant place à la verdure, propice à l’évasion, la découverte et l’aventure. L’affluence est fortement diminuée, et Courchevel devient un lieu plus serein, où l’on peut profiter des bienfaits de la montagne, et respirer.

Courchevel l'été© Courchevel Tourisme / Jérome Kélagopian

Faune et Flore de Courchevel
Ainsi, il est possible de visiter une ferme d’alpage en début de matinée, puis partir en randonnée dans le site naturel de la Rosière, de s’installer entre amis autour de l’un des barbecues collectifs ou individuels, et enfin passer l’après-midi à observer la faune et la flore et pécher dans le lac ou le torrent de la Rosière.

 

Pour les plus aventureux, de nombreuses activités de plein air sont disponibles dans le secteur : VTT, rafting, accrobranche, parapente, etc.

VTT à Courchevel© Courchevel Tourisme / Jérome Kélagopian

Courchevel ne ravi pas seulement les accros de sports de glisse, mais également nos amis grimpeurs. En effet, une fois que la neige n’est plus au rendez-vous, Courchevel et ses environs deviennent un gigantesque terrain de jeu où l’on pratique l’escalade et où l’on s’aventure sur des Via ferrata, sensations garanties !

Via ferrata à Courchevel© Courchevel Tourisme / Jérome Kélagopian